Vos parents paraissent les pires individus pour decider de ce vie.

Vos parents paraissent les pires individus pour decider de ce vie.

Globalement, toute nouvelle personne que vous reste une mauvaise personne pour decider de votre vie. Les conseilleurs ne sont pas des payeurs. Mais, au milieu des parents ca est encore pire.

J’suis forcement surpris de voir a quel point quelques gens sont terrorisees a l’idee d’aller a l’encontre de l’avis de leurs parents. Evidemment, je cause ici de gens majeures, emancipees et independantes. Si tu as moins de 16 annees, arrete de lire ce billet et va faire tes devoirs. Tu le liras, le moment venu.

En revanche, tu peux recevoir des resumes de conferences que j’aurais adore connaitre a ton age. Par ici : http://www.uneconfdeoufparjour.com

Probleme #1 : un jugement reste obscurci

Il faudra prendre garde a toutes les conseils de le mari de vie. Car l’amour a tendance a obscurcir nos jugements. Mais dans la situation des parents, c’est i  nouveau pire. Vos parents partagent vos dangers : si vous finissez en prison, leur image est entachee. Sauf qu’ils ne partagent pas les benefices large friends. Au moins, un partenaire, profite avec vous si votre niveau de vie s’eleve.

Pire encore, Il semble beaucoup plus eprouvant (voire impossible) Afin de un parent de rompre avec le enfant. C’est pour ca qu ’on accepte de sa famille des choses qu’on accepterait jamais des amis, c’est pour ca que les dernieres personnes a soutenir un criminel paraissent souvent ses parents.

Par consequent, ils ont necessairement une grande aversion au risque. I ls vous aiment et ont sincerement peur pour vous. J’me rappelle encore d’la peur au sein des yeux de mon pere quand je lui ai annonce que j’allais faire une ecole de commerce plutot qu’une ecole d’ingenieur (y’a quand meme pire comme alternatives). Pourquoi ? Parce qu’il se disait qu’etre noir est un desavantage en ecole de commerce. Alors qu’en ecole d’ingenieur : “la science c’est objectif, on juge jamais au facies”.

Soit dit en passant, un amour inconditionnel est egalement une bonne nouvelle : bon nombre de parents vous aimeront, quelle que soit ce conseil. Arretez de vous torturer en vous disant que vous ne voulez pas faire votre que vous aimez via peur de decevoir vos parents. A la fin, ils vous aimeront.

Leur aversion au risque vient egalement du decalage d’age.

Sauf, cas exceptionnel, ces parents sont sensiblement plus ages que vous (si vos parents ne semblent gui?re toutes vos geniteurs, ce point peut etre faux). Ils ont donc un rapport au risque different : plus on vieillit et plus on devient conservateur. Plus on a quelque chose a perdre et plus on a peur de le perdre.

L’autre souci des parents : ils ne vous connaissent pas. Je sais…c’est paradoxal. On dit meme “je te connais comme si je t’avais fera” (une des blagues preferees du pere). Pourtant, parmi les proches, vos parents paraissent probablement ceux qui vous connaissent le moins beaucoup. Parce que vous serez forcement un enfant.

Vous pouvez avoir 30,40,50 ans…il reste peu probable que vous discutiez de ce life sexuelle/consommation d’alcool avec ces parents, comme vous pourrez le Realiser avec les amis. Il est peu probable que les parents comprennent le quotidien de ce metier s’il reste tout autre. En fin de compte, on cache beaucoup de trucs a des parents : consciemment, ou gui?re. Regardez le nombre de gens qui redeviennent automatiquement “l’aine” ou “la benjamine” a Notre moindre reunion de famille. Ca n’aide gui?re a vous connaitre : y’a une sorte de phenomene metaphysique de temps libre qui s’arrete.

Enfin, une des raisons Afin de lesquelles le jugement de ces parents est obscurci, c’est qu’ ils veulent vous apporter ce qu’ils n’ont gui?re eu. Ce phenomene reste puissant, organique et…dangereux. Bien entendu, c’est louable. Mais tout le monde n’a pas besoin d’une aussi chose. On connait tous quelqu’un qui travaille tellement qu’il ou elle ne voit plus ses enfants. Pourquoi ? Par peur de ne pas gagner assez d’argent concernant leur offrir monts et merveilles. Alors que bien votre que voudrait l’enfant c’est voir sa tante ou le pere plus souvent. Ca a l’air basique mais on fait vite votre erreur, obnubile que l’on reste par les choses dont on a manque, enfant.